>> Actualité           >> Nous contacter           >> Accueil

galerie photos

Le jardin partagé


L'idée du jardin est née de la rencontre d'un petit groupe d'habitants de la résidence autour des bacs à compost un jour de l'an 2009...

"Nous allons produire du compost - OUI... nous l'utiliserons pour les fleurs de nos balcons - OUI... et pourquoi pas dans un beau jardin ? mais où ? tout près ! ce n'est pas la place qui manque".
Le site de compostage est installé sur une aire vierge, inoccupée et qui demande de l'entretien (à la charge de la ville de Chambéry pour le désherbage).

Aussitôt dit, ce petit collectif a fait mûrir l'idée (autour d'un jus de pomme cette fois car ce qui compte, c'est le partage...), a semé autour de lui et le collectif a grandi, s'est épanoui grâce à l'adhésion de nombreuses personnes de la résidence ou du quartier partageant le même esprit.


L'idée du jardin partagé a fait l'unanimité. Souvent méconnu par nous tous - à l'instar des jardins familliaux par exemple -, ses valeurs répondaient à nos attentes.

Un jardin partagé, c'est quoi ?

par définition : "Gestion en commun d’un terrain par un groupe d’habitants"

  • Permettre "l’initiative citoyenne"
  • Favoriser la rencontre de gens de tout âge, de toute condition et classe sociale
  • Être le support d’insertion : accueillir des personnes en situation de handicap ou d’exclusion sociale, …
  • S’épanouir en collectivité et mettre en pratique des connaissances et des goûts
  • Partager du savoir et de l’entraide
  • Récolter ses fruits et ses légumes
  • Retrouver le lien avec la nature par le respect de l’environnement (pratique du compostage, récupération des eaux de pluie, …)
  • Développer la biodiversité en ville
  • ...

Au Paradis, nous souhaitons créer un jardin partagé notamment :

  • Pour permettre de se rencontrer et créer un espace de convivialité
  • Pour créer de la solidarité et des échanges entre les générations
  • Pour être un support pédagogique, un lieu d’apprentissage : scolaires, lycées agricoles, relais assistantes maternelles, centres de loisirs, …
  • Pour donner une vocation à un espace central, sans usage aujourd’hui : occuper l’espace et participer à son entretien
  • Pour valoriser, améliorer notre cadre de vie en cultivant au pied de chez soi

L'engouement est fort, les doigts trépignent d'impatience de gratter la terre mais le projet est encore une graine qui attend de germer...